The Peaceful Bamboo Family, a Happiness Centre

Avec M Vinh, le maire de Hue
Tho avec M. Nguyen Van Cao, le Gouverneur de la Province de Hue
Le jardin biodynamique de TTG

 

Mon séjour à Hue touche à sa fin, demain matin je prends l'avions pour Saïgon et de là je vais à Bangkok avant de retourner à Thimphu.

Le séjour a été court mais intense. Grâce à tout ce que Lisi avait préparé lors de son dernier passage, j'ai pu rapidement prendre le relai et finaliser beaucoup projets.

Tout d'abord, j'ai rencontré le Chef de la Coopération internationale de l'Université de Hue avec toute un équipe de professeurs des facultés de Psychologie et de Pédagogie.

Nous avons convenu de mettre en place différents cours :

  • Une formation pour les parents d’enfants handicapés de la Ville afin de leur offrir un lieu d’échange, de partage et de soutien. Nous voulons aussi les encourager à créer une Association de Parents qui pourraient être notre partenaire. C’est remarquable que cette proposition est venue non pas de nous, mais du responsable adjoint de la coopération internationale de l’Université, alors que ce projet n’est pas, à proprement parler, un projet académique. Lisi et Khanh seront responsables de la mise en œuvre du séminaire qui devrait avoir lieu en avril 2013.
  • Nous avons aussi convenu de mettre en place une formation dans le domaine de la recherche action ou recherche appliquée. Ce séminaire s’adressera d’une part aux professeurs et, de l’autre aux praticiens du domaine de l’éducation spécialisée, afin de garantir une articulation forte et pertinente entre théorie et pratique. Ce cours aura lieu an octobre 2013, je me suis engagé à l’organiser et à trouver des intervenants qui pourront m’aider à l’animer.
  • Nous avons aussi envisagé la possibilité d’accorder des crédits universitaires pour les cours organisés par TTG

Ensuite, j’ai eu des entretiens individuels avec Tu, Trinh et Khanh, il s’agissait de leur donner l’occasion de partager leur vécu, de me donner un compte-rendu de leurs activités, de me signaler les difficultés éventuelles qu’ils rencontrent et de planifier les activités futures. Les entretiens se sont bien passés et je suis admiratif du travail que chacun effectue avec engagement.

Nous avons aussi eu une séance de travail avec le Groupe de Direction pour les aider à bien gérer leur dynamique de groupe et à être plus efficace dans leur gestion du Centre. C’est dans ce contexte que nous avons formalisé la volonté de TTG de devenir partenaire du GNH Centre Bhoutan, devenant ainsi le premier Hapiness Centre du Vietnam.

J’ai rencontré les collègues allemandes qui travaillent pour le GIZ (organisme allemand de la coopération internationale). Elles sont très intéressées à participer à nos divers projets, en particulier en ce qui concerne la validation des acquis et des crédits universitaires pour les cours d’éducation spécialisée.

J’ai rencontré la vice-directrice du département de l’éducation de la Ville et nous avons convenu de participer à trois projets :

  1. Aider la ville à créer une classe d’enseignement spécialisé intégrée dans une école primaire sur le modèles des classes que nous avons créées il y a 10 ans
  2. Les soutenir dans la création d’un ardin d’enfants intégré en formant les jardinières d’enfants
  3. Organiser une fête en octobre 2013 pour célébrer les 10 ans des classes spécialisées et toute le travail effectué par Eurasia à Hue dans le domaine du handicap.

J’ai organisé une rencontre avec l’ensemble des collaboratrices et collaborateurs de TTG. Cela a été une occasion de les écouter, de les encourager, de les féliciter pour l’excellent travail accompli, et de répondre à leurs questions.

J’ai formé l’équipe de direction à la pratique du « Nouveau Départ », une méthode développée par Thich Nhat Hanh sur la base d’une ancienne pratique bouddhiste pour maintenir ou rétablir l’harmonie dans une communauté. (J’ai décrit ce processus dans mon blog : havinhtho.blogspot.com)

J’ai rencontré le Maire de la Ville de Hue. M. Vinh et nous avons signé une Convention de Coopération entre Eurasia et les autorités de la Ville. Cette convention nous permet de développer nos activités avec un soutien inconditionnel des autorités locales. J’ai été agréablement surpris de voir à quel point le nouveau maire, M Vinh que je connaissais pas encore était au courant de notre travail et l’appréciait fortement. Cette réunion a eu lieue en présence des représentants des chefs des autres départements concernés : éducation, affaires sociales et coopération internationale. C’est grâce à tout le travail de relations publiques effectué régulièrement par Lisi au cours de toutes ces années, et aussi grâce à ses compétences relationnelles exceptionnelles que tous ces gens nous connaissent si bien et nous apprécient.

Enfin, j’ai rencontré ce matin la Cheffe de la Coopération internationale de la Province, Mme. Chau et le Président du Comité Populaire de la Province M. Cao qui m’ont accueilli très chaleureusement. Nous connaissions M. Cao du temps où il était maire de la ville et nous lavions accueilli en Suisse. Depuis nous sommes devenus de bons amis. Nous avons convenu de mettre en place des échanges de jeunes, et de monter un programme de Leadership pour Jeunes. J’ai l’intention d’inclure aussi le Bhoutan dans ce projet.

En conclusion, j’aimerais souligner à quel point TTG est devenu une référence à Hue et combien les autorités comptent sur Eurasia pour être les pionniers dans le domaine de la pédagogie curative et sociothérapie, mais aussi dans l’écologie, l’agriculture biologique, la formation des enseignants et des professeurs.

C’est une grande responsabilité et ce n’est que grâce au soutien de tous nos amis et partenaires que nous pourrons relever ces défis.